Le pneu – une sécurité indispensable pour une bonne conduite.

Pour circuler en toute sécurité, il est indispensable et nécessaire que votre véhicule soit équipé de pneus « hiver », « été » ou « 4 saisons ». Un pneu en bon état permet une meilleure adhérence et motricité de la voiture. C’est également l’élément de liaison de l’auto avec la route.

C’est pourquoi, les pneus c’est la sécurité avant tout.

Le pneu « hiver » est à différencier du pneu « été » car il dispose d’une gomme beaucoup plus tendre et aura donc un effet de crampon sur les routes. Par contre, dès lors que la température extérieure dépasse 7 °C, la gomme se ramollit et le pneumatique perd en efficacité, notamment sur sol mouillé et sur sol sec. Il faut également noter que la période hivernale pour équiper votre voiture, commence du 01 novembre au 31 mars de l’année suivante.

Par ailleurs, de nouvelles obligations sont entrée en vigueur le 01 novembre 2021 pour certaines zones montagneuses. Vous pouvez les trouver sur le lien suivant https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14389.

Le pneu « 4 saisons » est quant à lui un bon compromis entre l’hiver et l’été mais il n’a pas les mêmes caractéristiques et ne remplacera jamais un pneu hiver. Il reste néanmoins très à l’aise à – 10 °C qu’à + 30 °C. Il permet de rouler en toute sécurité sur sols secs et mouillés, hiver comme été, ainsi que sur la neige. À des températures supérieures à 7 °C, il est beaucoup plus performant qu’un pneu hiver sur des routes sèches ou détrempées. Il est également moins bruyant et on peut le garder toute l’année.

Ces pneus différents des pneus « été » se reconnaissent par des inscriptions visibles sur le flanc du pneumatique.

Ils sont reconnaissables par :

Caractéristiques des pneus dits neige ou hiver

– pictogramme en forme de montagne avec 3 pics

– inscription M+S (Mud and Snow)

– présence d’un flocon de neige

Le pneu hiver ou neige

Ce marquage devient la norme sur toutes les marques. Le symbole 3PMSF (3 Peak Mountain Snow Flake) est facilement reconnaissable : un flocon entouré par 3 pics montagneux. Réglementairement, il est systématiquement accompagné du logo M+S.

Quelque soit le modèle de pneumatique, il faut toujours veiller à l’état général et à l’usure. En effet, un pneu très usé n’est plus efficace s’il est sur son témoin d’usure : témoin indiquant que la limite minimale de la gomme est atteinte. Mais il ne faut pas non plus oublier de procéder à leur gonflage car un pneu sur ou sous-gonflé entraîne une usure intérieure ou extérieure prononcée.

A savoir, qu’un pneumatique très usé, engendre une contre-visite lors du contrôle technique réglementaire d’un véhicule.

A noter que pour circuler dans des conditions des plus agréables et sécurisantes, il faut toujours veiller à :

  • Posséder des pneus ayant une taille préconisée et homologuée par le constructeur
  • Contrôler la pression et l’état général des pneus du véhicule

Mais aussi,

  • Vérifier les différents niveaux : huile, lave-glace….
  • L’état et le bon fonctionnement de l’éclairage

et surtout ne pas oublier de faire le plein. Primordial !!

Catégories : Sécurité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *